Aide aux victimes d’un tremblement de terre

Mardi 24 septembre 2013, un tremblement de terre de magnitude 7,7 sur l’échelle de Richter a frappé le sud-ouest du Pakistan. La province du Baloutchistan a été particulièrement touchée. C’est une région éloignée et difficile d’accès, ce qui complique les opérations de secours et rend la distribution d’aide ardue et dangereuse.

OM au Pakistan possède l’expérience nécessaire pour aider ceux dont la vie a été dévastée par les séismes. Une petite équipe a donc fait le voyage de dix heures, en utilisant les moyens de transport locaux, pour atteindre la région considérée comme l’épicentre du séisme, afin de proposer son aide.

L’équipe a découvert que des tentes avaient été mises à la disposition des plus démunis, mais que la nourriture manquait. Les autorités locales leur ont confirmé que les approvisionnements de secours envoyés par les organisations non gouvernementales seraient très appréciés, et ont dressé une liste des articles les plus urgents.

Dans un premier temps, OM au Pakistan a pour objectif de faire parvenir à 2000 familles des colis alimentaires contenant des produits de bases tel que du riz, de la farine, du lait en poudre, des biscuits, des bougies, des allumettes, de l’huile de cuisson, des sachets de thé et du sucre, pour un coût estimé à 30 dollars par colis.

Il est cependant très difficile d’acheminer ces colis jusqu’à la zone touchée. Le terrain est  difficile d’accès. L’expédition sera périlleuse et nécessitera dix heures de voyage sur de mauvaises routes avant d’atteindre le plus grand village le plus proche, avec de petits véhicules locaux. Les villageois et les habitants n’ont pas l’habitude des étrangers et s’en méfient, rendant ainsi la distribution d’aide compliquée. Souvent, ceux qui ont le plus besoin d’aide ne peuvent pas se rendre à temps au point de distribution, alors que les personnes qui pourraient en bénéficier les refoulent.

C’est pour cette raison que l’équipe d’OM au Pakistan a constitué une équipe sur place, pour évaluer les besoins et pour parler aux personnes les plus vulnérables, leur distribuant des bons qui peuvent être ensuite échangés contre des marchandises apportées par des camions d’OM. La distribution s’effectue discrètement, sous la surveillance de gardes armés, afin d’empêcher les vols.

Merci de prier pour les victimes de cette catastrophe naturelle. Priez pour ceux qui essaient d’aider les survivants, comme l’équipe d’OM au Pakistan. Priez pour les personnes qui les aident à récolter de l’argent, afin d’apporter des colis alimentaires et des couvertures avant l’arrivée de l’hiver. Priez également pour que petit à petit les maisons soient reconstruites et que la vie communautaire soit réorganisée.

Credit: OM International ©2013