Catégorie d’articles: Nouvelles d’OM France

Dieu vous appelle-t-Il à faire partie de notre équipe ?

Nous cherchons activement des personnes pour remplir un certain nombre de fonctions clés au sein de l’équipe d’OM en France. Dieu vous appelle-t-Il à travailler à nos côtés à plein temps ou à mi-temps ?

– Chargé de communication (site internet, graphisme, réseaux sociaux…)

– Administrateur de systèmes informatiques (office365 entre autres)

– Préparation et promotion du ministère auprès des jeunes

(Teenstreet, Teencity et autres)

– Chargé des missions à court terme en France

– Chargée des cours d’alphabétisation auprès des immigrées
en région parisienne

– Membre de l’équipe des projets pionniers en Bretagne

Si l’un de ces postes vous intéresse, ou si vous connaissez un candidat potentiel, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations à personnel.fr@om.org

Ministère auprès des turcophones

En France, pendant de nombreuses années, près d’un million de turcophones sont restés non touchés par l’évangile. Les peuples turcophones sont souvent isolés et connus pour leur manque d’intégration dans la culture et la société française.

Ce n’est qu’en 2013, quand nous avons rejoint l’équipe d’OM France, qu’OM France a commencé à aller à la rencontre de ces populations avec une stratégie ciblée.
Au cours des quatre années qui ont suivi, nous étions les seuls missionnaires en France parlant turc et français à œuvrer auprès des Turcs. Depuis 2013, sept Églises ont été implantées en France par ce ministère. En 2018, Alper, Laurent et Claire nous ont rejoints (voir leur présentation ci-dessous).

Suite à la croissance et au développement de ce ministère, les responsables d’OM France ont voulu célébrer ce que Dieu avait accompli auprès de ce groupe de personnes spécifiques. Cette fête a eu lieu le 1er décembre 2018 à Évry. 50 partenaires, des pasteurs français et des chrétiens turcs se sont rassemblés pour célébrer la bénédiction de Dieu parmi le peuple turcophone de France. Des témoignages ont été partagés, de la musique et de la nourriture turques ont été savourées et par-dessus tout Dieu a été glorifié pour ce qu’il a accompli. Dieu œuvre de façon unique et c’est un véritable plaisir pour l’équipe d’OM France de le suivre et de travailler avec lui. Merci pour votre soutien, votre partenariat et vos prières pour ce ministère unique d’OM France.

Martin et Petro de Lange
Responsables du ministère auprès des turcophones

L’ Opération Phare

Après nous être mis à l’écoute de nombreux pasteurs des Églises locales du centre et du sud de la Bretagne, nous avons également pris conscience d’une autre réalité sur le terrain en Bretagne : tel le phare d’Ar-Men au large
du Finistère, l’un des phares les plus isolés en mer, des membres de ces Églises locales, témoins fidèles de Jésus-Christ, peuvent se retrouver isolés dans leur région. Parfois détachés des activités de la vie hebdomadaire de l’Église locale, ils n’en restent pas moins toujours des acteurs essentiels de l’oeuvre du Christ par son Église au milieu de leurs relations. En effet, malgré leur situation, ayant une foi fermement fondée sur le roc, ils font connaître, là où ils sont, la saveur du Christ. Et en témoins de lumière, ils appellent les nations à changer profondément de vie en se tournant vers l’oeuvre de Jésus. (Matthieu 5.13-16)

De ce constat, le concept de l’Opération Phare a vu le jour. C’est une approche toujours conjointe avec une Église locale, dont le rôle est de discerner et de choisir en son sein des personnes, couples ou familles qui seront formés et accompagnés par les équipiers d’OM dans le développement de leur témoignage local. Cela signifie aussi que l’Église locale doit définir avec les équipiers d’OM le cadre et la visée de l’opération selon son projet d’Église ou sa vision de mission.

Nos objectifs sont donc de mobiliser et aider les Églises locales à choisir au sein de leurs membres ces témoins isolés, individus, couples ou familles.

Nous chercherons à connaître ces foyers, à prier avec eux et à établir ensemble un plan d’action pour qu’ils soient en mesure d’agir et de pérenniser la réalité dynamique de l’évangile dans leur village et leur quartier (Éphésiens 4.12-13)

Faire un don à OM France : cliquez

L’ Opération FIL2019

Festival Interceltique de Lorient du 28 juillet au 11 août 2019

Depuis 1971, ce festival annuel, de renommée internationale, se déroule dans la ville de Lorient pour permettre à près de 700 000 festivaliers de s’y rassembler pour célébrer l’interceltisme. Début août, la ville accueille près de 4 500 artistes de Bretagne mais aussi du monde entier. Les participants à l’opération FIL2019 suivront d’abord une semaine de formation avant de se lancer durant une seconde semaine dans des actions concrètes. Certains seront des musiciens, mais les autres équipiers chercheront à établir des contacts avec les festivaliers.

Les musiciens seront recrutés par OM France et OM Heart Sound International (OM HSI). Ils nous arriveront de Bretagne et d’autres horizons, avec l’objectif de s’impliquer avec une musique et des chants appropriés transmettant directement ou indirectement le message de l’évangile. Nous voulons offrir une formation de qualité à ces participants pour leur permettre d’aboutir à une, deux ou trois compositions de chants qu’ils pourront produire en complément de morceaux instrumentaux traditionnels celtiques. Les musiciens chercheront à se produire dans la zone du festival ou tout autour du centre-ville de Lorient ou ailleurs dans le département du Morbihan, au travers de concerts privés et publics organisés chez des membres des Églises locales ou dans tout autre espace convivial.

À l’instar de ce que nous avons vécu pendant la semaine d’évangélisation durant la Route du Rhum 2018, des équipiers transmettront l’évangile de façon claire en créant des rencontres dans les foules et parmi les spectateurs. L’objectif sera certes de permettre des premières mises en contact, mais avant tout d’aider les partenaires des Églises locales (particulièrement du centre et du sud de la Bretagne autour du pays de Lorient) à atteindre des inconnus ou leurs propres amis non croyants.

Dans ce contexte d’effervescence culturelle, festive et militante de tout genre, nous désirons montrer au monde une vision.

Nous voulons voir le message du Christ rayonner dans les contextes les plus obscurs.
Nous rejoindrez-vous ?
Plus d’infos :paul.dixon@om.org

Vous avez à coeur ces projets qui visent à présenter le Christ en Bretagne ? Faites un don à OM France pour le Projet Bretagne.
Les besoins sont multiples : besoins pour cet été au Festival Interceltique, besoins de financement pour Opération Phare, besoins pour le soutien financier du personnel comme Gaëtan, besoins pour couvrir les déplacements liés à ces projets clés. Faire un don à OM France : cliquez

La Route du Rhum (octobre 2018)

Du 26 octobre au 4 novembre 2018, des jeunes munis de sacs bananes verts remplis de dépliants se sont mis à braver les foules sur les quais ainsi que dans les rues de Saint-Malo. Leur objectif : partager l’amour de Jésus aux participants de la Route du Rhum.

Opération Mobilisation en Bretagne

OM France a identifié la Bretagne comme étant l’une des régions françaises les moins touchées par l’évangile. Sur 3,2 millions d’habitants, moins d’un pour cent se compteraient parmi les disciples authentiques de Jésus. Dans une région où 87% de la population se déclarait être catholique en 1972, seuls 16% des Bretons se disaient pratiquants en 2013 (allant au moins une fois par mois à la messe…).1

Dans l’élan de la vision d’OM International – « nous voulons voir naître des communautés dynamiques de disciples de Jésus-Christ parmi les peuples les moins touchés par l’évangile » en France et donc en Bretagne, nous nous mettons à l’écoute des Églises locales de cette région pour comprendre leurs situations respectives et discerner comment OM peut les servir, les soutenir et les mobiliser.

Pour cela, nous œuvrons selon trois échelles :

– Une ponctuelle, dans laquelle nous pouvons opérer sur desmissions de courte durée, comme l’opération sur la Route du Rhum l’automne dernier, ou prochainement, l’Opération sur le Festival Interceltique de Lorient cet été.

– Une à moyen terme, six mois minimum, dans laquelle nous discernons le besoin en encouragement et en accompagnement de certains foyers isolés dans les zones les plus difficiles de la région. Pour y répondre, nous avons conçu « Opération Phare ».

– Une de plus longue durée, dans laquelle nous voulons servir une communauté locale en particulier dans un projet d’implantation d’Église dans une ville, pendant deux ou trois ans, avec une équipe d’OM permanente spécifiquement mise à disposition.

Rejoignez-nous dans ces projets qui visent à présenter le Christ en Bretagne en faisant un don à OM France pour le Projet Bretagne.
Les besoins sont multiples : besoins pour cet été au Festival Interceltique, besoins de financement pour Opération Phare, besoins pour le soutien financier du personnel comme Gaëtan, besoins pour couvrir les déplacements liés à ces projets clés. Faire un don à OM France : cliquez

[1] Sources :
Population bretonne : https://france.comersis.com/carte-communes- region.php?reg=105
Population catholique : https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/2013/03/14/y-t-il-encore-beaucoup-de-catholiques-en-bretagne-216381.html

TRANSFORM 2018

TRANSFORM est une conférence de cinq jours qui invite les participants à louer Dieu ensemble et à se former pour partager l’évangile. Il offre la possibilité de partir en mission à court terme durant une semaine dans les pays bordant la Méditerranée et au-delà pour partager la bonne nouvelle. Cette année, cette conférence s’est tenue du 9 au 14 juillet à Barcelone, puis les participants se sont rendus en France, Portugal et Espagne pour y mettre leurs dons au service de Dieu afin de transformer les vies des personnes sans espérance. En France, une équipe a été envoyée dans le Cantal et une autre à Bruay-la-Buissière, dans le Pas-de-Calais.

CANTAL : offrir un évangile à chaque foyer
En partenariat avec MSD (Mission Service Diffusion), 33 personnes ont sillonné de nombreux villages avec une mission claire mais complexe : offrir un Évangile à chaque foyer du Cantal. Et ils en ont distribué énormément !

« J’étais très encouragé en voyant la carte routière se colorer au fil des jours. Comme je ne parle pas français, la distribution a été un bon moyen d’avoir un impact concret et de voir les progrès réalisés au cours de la semaine. Nous espérons y retourner un jour pour continuer de travailler avec les quelques Églises de cette région de France bien peu touchée par l’évangile. » Sander (Norvège)

« Nous avons constaté combien la solitude est grande dans cette région du Cantal, où les foyers ou exploitations agricoles peuvent être distants de dix minutes en voiture. Bien que nous ayons eu des refus, nous avons pu expérimenter la fidélité de Dieu qui nous a dirigés vers des personnes qui le recherchaient. » Laureine (France)

BRUAY-LA-BUISSIERE : L’Église locale encouragée

La communion fraternelle avec l’Église locale a beaucoup marqué les équipes. Quant aux chrétiens locaux, ils ont été impressionnés et reconnaissants en voyant ces jeunes gens venir de si loin jusque chez eux, dans leur Église, leur région, pour faire connaître l’évangile. « Cette semaine de mission a été chargée mais positive. L’équipe d’OM nous a vraiment bénis et encouragés. C’était génial de les entendre raconter comment Dieu travaillait dans leurs vies. Le dernier week-end a été le point d’orgue de cette semaine avec un concert et une kermesse.Malgré quelques soucis techniques, le concert a été un grand succès ; chacun des membres de l’Église a été touché par les paroles des chansons. Lors de la kermesse, j’ai été très reconnaissant de voir les onze membres de l’Église travailler main dans la main avec l’équipe OM, gérant les jeux, servant nourriture et boissons… Environ quarante enfants et leurs parents (plus de cent personnes au total) ont profité d’un après-midi ensoleillé dans le jardin de l’Église ! Ce fut une excellente journée pour présenter l’Église à de nombreuses personnes de la ville. » Yann, pasteur à BruayLa-Buissière

« Je suis venue en France en pensant rencontrer des gens superficiels et matérialistes ! Au lieu de cela, j’ai rencontré deux types de personnes : d’une part des personnes qui étaient soumises à la volonté de Dieu, un groupe de chrétiens au cœur chaleureux et au désir de servir dans l’Église, et d’autre part une population beaucoup plus importante de non-croyants qui avaient grand’soif de l’amour de Dieu. » Nadia (Mexique)

Teenstreet : un congrès pour les jeunes, mais pas que !

Du 28 juillet au 4 août, 3271 participants dont 1832 ados se sont retrouvés en Allemagne pour le congrès Teenstreet organisé par OM. Jean-Crépin, 40 ans, nous partage son expérience.

« Grâce à l’aide financière de mon Église, nous étions cinq à participer au congrès : un ado, trois jeunes en tant que volontaires et moi en tant que coach. J’étais responsable d’un groupe de sept ados âgés de 16-17 ans. Deux parmi eux n’avaient pas encore pris la décision d’inviter Jésus dans leur vie. Le moment le plus marquant fut le moment où ces deux ados se sont convertis. J’encourage vraiment tout le monde, quel que soit son âge, à participer à Teenstreet. Non seulement on y propose un ensemble de thèmes, d’encadrements, de prédications, de jeux qui sont excellents et très adaptés pour les 13-17 ans, mais les plus âgés peuvent aussi participer au congrès en s’impliquant dans différentes fonctions pour encadrer et gérer le séjour. Ainsi, à Teenstreet, toutes les tranches d’âges peuvent venir pour entendre Dieu leur parler et pour venir servir les autres.

Depuis cet été, je reste en contact avec tous les ados de mon groupe pour les encourager dans leur marche avec Jésus. J’ai hâte de retrouver tous les ados de mon groupe à Teencity (voir la présentation ci-dessous). Je m’attends à nouveau à voir des jeunes inviter Jésus dans leur vie et prendre des décisions pour Lui. Je m’attends aussi à ce que Dieu fasse progresser un peu plus ma foi à travers tout ce que je vais vivre durant ce weekend. »

Jean-Crépin

WEEKEND ADOS
Retrouve-nous pour un weekend de Pâques inoubliable ! Au programme : petits groupes de partage, soirées de louange, ateliers, témoignage dans la ville, enseignements bibliques … Et plein de bons moments ensemble !
du 20 avril au 22 avril 2019
(accueil des bénévoles et encadrants adultes le 19 avril au soir)
à l’Église Protestante Unie de Saint-Germain-en-Laye
1 Avenue des Loges, 78100 Saint-Germain-en-Laye
Inscription et renseignements : teenstreet.fr@om.org

Le « Projet Rahab » à Paris

Démarré en 2009 à Nantes, sous le nom de « projet Rahab », le ministère auprès des femmes victimes de la traite humaine a également une équipe implantée à Paris.

L’équipe actuelle est composée de treize personnes réparties sur deux secteurs parisiens. Nous allons à la rencontre des « princesses » la nuit pour leur partager la bonne nouvelle, pour prier et louer Dieu avec elles. En journée, nous les aidons dans leurs démarches administratives, sociales ou autres, mais surtout nous leur proposons un suivi spirituel. Nous avons aussi à cœur de former les Églises qui désirent commencer ce ministère et aider les « princesses » sorties de la prostitution ou en cours de sortie à intégrer des Églises. Même sorties d’affaire, nous essayons de garder un lien proche avec elles. Par exemple, une des princesses qu’on a aidée il y a deux ans vient de nous informer qu’elle avait obtenu ses papiers et qu’elle s’était mariée. Même si toutes les histoires ne sont pas aussi extraordinaires et qu’il est parfois difficile de garder un contact avec celles qui quittent la France, ces quelques histoires donnent de l’espoir aux autres et nous encouragent à persévérer.
Nous prions pour que la volonté de Dieu puisse s’accomplir dans la vie de ces princesses, qu’elles puissent être réellement libres en rencontrant Jésus, que l’ennemi ne puisse pas anéantir nos efforts et que de nouveaux équipiers viennent nous rejoindre ! Nous avons besoin de personnes pour s’investir dans les sorties de manière permanente ou ponctuelle, dans l’accompagnement individuel, dans la louange, la prière, l’accompagnement administratif et social, dans des activités artistiques ou des visites de musées etc. Bref, la moisson est si grande et nous avons vraiment besoin d’ouvriers ! Dieu a besoin de vous !
Esther Ihowa

Cours d’alphabétisation au nord de Paris

En partenariat avec une Église du nord de Paris, des équipières d’OM France et des membres de l’Église donnent deux fois par semaine des cours d’alphabétisation pour les femmes immigrées.

« Notre principal objectif est de partager l’amour de Dieu par le biais de ces cours et des textes bibliques, qui nous permettent de tisser des relations avec ces femmes. Nous voulons qu’elles comprennent qu’elles ont une grande valeur aux yeux de Dieu. Nous mettons à disposition des livres et des programmes pour que les enseignantes puissent préparer leurs leçons facilement. Nos élèves sont d’origines diverses (dont plusieurs issues de peuples non atteints par l’évangile : Afrique du nord, Afrique centrale et Asie centrale), d’âges très variés (entre une vingtaine et une soixantaine années), et de niveaux d’éducation très hétérogènes (certaines ont un diplôme universitaire dans leur pays d’origine et d’autres n’ont jamais été scolarisées). Certaines sont en France à la recherche d’une vie meilleure alors que d’autres sont là pour des raisons politiques. Malgré leurs différences, elles ont un point commun : la volonté d’améliorer leur niveau de français tout en profitant de cette ambiance conviviale. En effet, à la fin des cours, nous prenons le temps de les connaître, de les aider dans des tâches administratives, de discuter sur la Bible autour d’un thé et de petits gâteaux. Quelques-unes nous invitent même chez elles, ce qui nous permet d’approfondir nos conversations et de mieux partager notre foi. Cela a déjà porté du fruit : certaines femmes se sont converties durant ces rencontres et pendant nos cours. Merci de prier : pour elles d’abord, qu’elles viennent avec un cœur ouvert à la Parole ; pour nous ensuite en tant qu’enseignantes, que Dieu nous donne de la sagesse pour bien accompagner ces nouvelles sœurs. Et s’il vous plaît, priez pour de nouvelles enseignantes ! »

Louise*, responsable des cours d’alphabétisation.
* Nom d’emprunt