Catégorie d’articles: Nouvelles d’OM dans le monde

Les Rivières d’Europe : Une Voie pour l’Évangile

Le projet missionnaire Riverboat est parrainé par Opération Mobilisation Europe. OM est une organisation missionnaire mondiale rassemblant plus de 3000 personnes dans 110 pays, dont le but est de « voir naître des communautés dynamiques de disciples de Jésus parmi les peuples les moins touchés par l’Évangile ».

LE MINISTÈRE POUR LES PEUPLES LES MOINS TOUCHÉS D’EUROPE – Le ministère le long des rivières européennes peut être un outil stratégique pour faire résonner le message de Jésus à travers le continent où de nombreux groupes ethniques font encore partie des peuples les moins touchés. Outre la multitude de travailleurs immigrés et de réfugiés qui n’ont peut-être jamais rencontré de chrétiens, beaucoup de ceux qui vivent sur le continent ont rejeté ou mal compris le message de l’Évangile. Notre désir est de créer une plate-forme mobile, capable de soutenir l’église en répondant aux immenses besoins de notre continent. Nous espérons partager cet espace avec les églises locales en les exhortant à poursuivre le travail après notre départ. Nous voulons également que ce bateau devienne un lieu de rencontre avec Jésus. Nous espérons pouvoir un jour raconter les témoignages de ceux qui L’auront rencontré et auront placé leur foi en Lui, à bord.

LE PROJET RIVERBOAT – Nous envisageons de louer un bateau adapté à la navigation sur le Rhin, pour faire escale dans plusieurs ports sur une période de 3 mois. Nous avons l’intention de nous arrêter dans des endroits stratégiques, à proximité des centres-villes, et d’inviter les habitants de ces ports à monter à bord pour participer à toutes sortes d’activités. Nous prévoyons de faire des escales d’environ deux semaines dans chaque port. Nous prévoyons également d’investir dans notre équipage, en lui offrant une formation pendant son séjour à bord. Tout en cherchant à développer les aptitudes pratiques de chacun, notre but est de les aider à approfondir leur connaissance de Dieu et d’euxmêmes, tout en prenant conscience des besoins spirituels du monde dans lequel ils vivent.

POURQUOI UNE LOCATION ? – Nous pensons qu’il serait sage de tester la viabilité de ce ministère novateur par un projet initial à court terme. Cela nous donnera l’occasion de découvrir la meilleure façon de servir nos visiteurs et l’équipage de bord tout en identifiant les problèmes pratiques et techniques liés au fonctionnement d’un tel bateau. Cet essai sera essentiel pour évaluer les besoins financiers à venir de la vision que Dieu nous a donnée.
LE PLANNING – La phase de location devrait durer jusqu’à mi 2018. Après une évaluation de l’expérience, si celle-ci s’avère concluante, nous pourrons entrer dans la 2ème phase du projet.

Un Bateau

LE BATEAU Le bateau de croisière que nous voulons utiliser pourra accueillir une centaine de personnes et répondra aux exigences techniques et sécuritaires requises pour le transport fluvial. Nous avons également besoin d’un espace de chargement pour stocker les matériaux et l’équipement indispensables à notre ministère.
Les buts principaux de ce bateau seront d’atteindre les invités qui monteront à bord lors des escales, et également de permettre aux membres de l’équipage d’envisager sérieusement la mission à plus long terme.

LE GLOBAL VILLAGE Une opportunité novatrice sur le bateau, pour ne pas simplement entendre parler de la mission, mais aussi l’expérimenter ! Le Global Village d’OM simule un environnement missionnaire que les visiteurs peuvent parcourir. Alors qu’ils se retrouvent face à un monde brisé et peuvent interagir avec ceux qui l’habitent, le défi leur est lancé de refléter Jésus dans ces situations particulièrement difficiles. Après cette expérience unique, les équipiers d’OM font un bilan avec les participants et les orientent éventuellement en leur expliquant comment s’impliquer d’avantage et répondre aux mots d’ordre « Prier-Donner-Aller. »

LES ÉQUIPEMENTS Pour soutenir l’expérience Global Village, le bateau sera pourvu d’une salle de conférence pouvant accueillir jusqu’à 100 personnes. Elle servira de lieu de formation pour notre équipage et nous permettra d’accueillir divers groupes pour des évènements d’évangélisation ou de mobilisation pour la mission. Le bateau disposera également d’un espace où le public pourra se détendre et discuter avec notre équipage. Nous aurons divers stands de vente pour soutenir des projets missionnaires partout dans le monde et financer les dépenses opérationnelles courantes de ce ministère.

Comment participer ?
EN PRIANT Nous avons besoin de vos prières, pour annoncer, en toute liberté, la Bonne Nouvelle du Christ.

EN DONNANT Le coût estimé de la location avec les frais de fonctionnement s’élève à 660 500 euros pour les 3 mois de la première phase du projet. Dieu agit à travers vos dons généreux, en permettant aux équipiers d’OM de répandre l’Évangile le long de ces rivières. Toutes les informations sont disponibles sur notre site internet www.fr.om.org/donner. Nous comptons sur votre fidèle soutien.

EN ALLANT Rejoignez-nous pour un voyage de trois mois à travers l’Europe. Nous voulons rassembler une équipe internationale de 80 personnes pour participer à ce projet. N’hésitez pas à nous écrire à personnel.fr@om.org surtout si vous avez entre 18 et 30 ans. Même au-delà de cette limite d’âge, votre candidature peut être éventuellement retenue. Les places pour les couples sont limitées (pas de familles avec enfants) . Les candidats mariniers doivent être en bonne santé et avoir une couverture d’assurance maladie.

Consulter la brochure

Quatre Français en Asie

En juillet 2015, quatre Français ont participé à la conférence « Out of the Comfort Zone » à Kuala Lumpur en Malaisie, avant de partir en mission dans d’autres pays durant deux ou trois semaines. Chaque été, ce programme permet à plus de 160 participants de plus de 25 pays de se former et de servir Dieu en Asie.  

Nos Français témoignent :

Mariska : « Nous avons passé deux semaines sur deux îles différentes des Philippines. Ce qui m’a le plus marqué, c’est le contact avec la population. Nous avons pu prier avec et pour les gens. Ils sont pauvres, mais ils restent souriants et joyeux. Je n’étais pas préparée à ces situations, mais Dieu nous a accompagnés. J’ai compris la signification de « Out of confort Zone » ! Loin de notre confort occidental, nous réalisons encore plus que tout vient de Dieu ». 

Laura : « Je ne m’attendais pas à être si touchée par le Japon ! Il y a une telle différence entre ce qu’on peut lire sur ce pays et la réalité du terrain. Évangéliser ce pays est un véritable défi ! J’étais surprise de faire autant de choses variées et de rencontrer autant de monde. 
C’est impressionnant de voir comment Dieu conduit toutes choses. Lui seul qui peut donner une telle espérance, et nous montrer que si nous sommes disposés à faire le possible, Il s’occupera de l’impossible ».

Pierre : « Quel contraste de passer de la modernité de Kuala Lumpur à Vientiane au Laos, restée à l’ère communiste! Pourtant les communistes n’ont pas réussi à supprimer le bouddhisme et l’animisme qui rendent parfois l’atmosphère spirituelle pesante. La lumière de l’Évangile brille quand-même dans cette partie du monde et c’est si bon de le savoir » !

Philippe
: « J’ai découvert l’Asie en partant avec OM au Népal, en 2013. L’expérience était si enrichissante que j’ai voulu la renouveler, au Laos cette fois. L’évangélisation y est interdite sous peine de prison ou d’expulsion. Alors nous étions simplement des témoins de Christ par notre manière de vivre, ce qui est déjà un défi. 
A tous ceux qui ressentent un appel pour l’évangélisation ou le service pour Dieu, je conseille fortement les voyages missionnaires avec OM ».

Quelle réponse à la crise des migrants ?

Quelle attitude adopter face à la crise des migrants en Europe ? Et quelle réponse apporte OM face à cette situation ?

Une nouvelle crise ? C’est bien sûr la crise dont tout le monde parle : des centaines, des milliers de personnes qui fuient la guerre et traversent des océans et des pays pour regagner les « lieux sûrs » de l’Europe de l’ouest. S’agit-il d’un phénomène nouveau ?
De cette taille, oui !

Mais dans un sens, bien sûr, tous les vrais chrétiens sont des réfugiés. Citoyens du royaume de Dieu, ils se retrouvent dans un pays étranger, de plus en plus déconnectés des valeurs qui les entourent. Comme Paul, leur coeur les attire vers un autre pays – là où ils se sentent en paix, dans la présence du grand Roi, pour toujours auprès du Sauveur. Ils ne vivent plus « chez eux ».

Jésus sait également ce que c’est que d’être rejeté. « Il est venu chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçu ». (Jean 1:11) Étranger dans un monde créé par son Père, le Fils de l’homme n’avait pas d’endroit où reposer sa tête. Comment donc ne pas s’associer à ceux qui doivent quitter leurs maisons et errer pour trouver un refuge pour leurs familles et leurs proches ?

OM s’investit à plusieurs niveaux. Des équipes en Grèce, au Monténégro et en Hongrie cherchent à offrir une aide concrète rapide. Un programme appelé « Safe Passage » (passage en sécurité) vise à répondre aux besoins des réfugiés aux frontières : informations, eau, nourriture, produits de première nécessité… Ailleurs des équipes établies continuent à développer des projets officiels ou non officiels, parmi les réfugiés et les demandeurs d’asile.

En France nous les rencontrons à Paris, à Nantes, partout où nos équipes tendent la main aux personnes fragilisées, analphabètes et en difficulté. Prions que nous puissions, par nos moyens limités, mais dirigés par l’Esprit, répondre selon le coeur de Dieu à cette nouvelle crise d’une ampleur inouïe.

Simon Yeomans

Voyage inoubliable en Namibie

Rebecca, originaire de la région parisienne, est partie trois mois avec OM Namibie. Elle raconte son expérience.

Je n’avais jamais entendu parler de la Namibie avant que Dieu ne m’y envoie. Je savais juste que je souhaitais vivre avec Dieu une expérience différente, sortir de ma zone de confort, Le redécouvrir et « tout » réapprendre de Lui. Il a entendu le cri de mon coeur et quelques temps plus tard, j’étais dans l’avion à destination de la Namibie, où j’ai rejoint une équipe de trois femmes du pays. Nous avons commencé par suivre une formation d’un mois et demi sur ce que signifie être un disciple en Christ. Ce temps a été au-delà de mes espérances, comme directement à l’école de Dieu.

Nous sommes ensuite allés dans deux villages, où nous avons partagé la vie quotidienne de la population locale. Ces moments ont été inoubliables et « extrêmes » : j’ai appris à faire totalement confiance à Dieu. Dans le premier village, guidés par le Saint-Esprit, nous avons prié dans les cliniques et les maisons, puis nous sommes allés dans l’école du village pour partager la Parole de Dieu et chanter avec les enfants. Suite à cela, Dieu a permis que je me retrouve seule dans un village himba (peuple vivant au nord du pays) ce qui m’a donné l’occasion de découvrir de nouveaux aspects de ma personnalité : aventurière et capable de s’adapter facilement. Dieu m’a également permis d’expérimenter sa protection et m’a démontré sa puissance, lors des luttes spirituelles auxquelles j’ai été confrontée.

Revenir différente, transformée, consciente de ma nouvelle identité, avec le souvenir d’expériences extraordinaires. Avoir découvert Dieu d’une autre manière, se sentir aimée de Lui et unique. Voilà un peu de mon voyage en Namibie.

Rebecca Fevry

Depuis son retour, Rebecca continue à être impliquée avec OM en tant que Chargée des « World Partners » (anciens équipiers français).

Et si Dieu t’appelait à le servir à Madagascar pendant un an ?

A partir de fin 2015, le Logos Hope parcourera l’Afrique, offrant aux Africains la possibilité de visiter la librairie du bateau et de participer aux programmes proposés.

Nous avons besoin de toi, pour assurer le suivi des visiteurs après le passage du bateau à Madagascar, du 20 décembre 2015 au 20 décembre 2016 !

Viens servir dans les domaines suivants :
• Mobilisation des gens sur place ;
• Organisation d’écoles de disciples ;
• Animation d’un cours sur la mission et ses perspectives internationales ;
• Formation en leadership ;
• Suivi spirituel de nouveaux croyants ;
• Suivi des personnes qui souhaitent s’investir dans des projets missionnaires ;
• Animation du séminaire « We are the Plan ».

Viens prendre part à une expérience unique : formations, découverte de différentes cultures, implication concrète en Afrique, et surtout l’occasion de servir Dieu dans un contexte exceptionnel !

Tu es intéressé ? Alors prends contact avec nous : personnel.fr@om.org

Réponse d’OM face à la crise des réfugiés

En Hongrie, un équipier offre un café à un jeune réfugié. Crédit : Jill Hitchcock

Face aux milliers de réfugiés qui arrivent en Europe en passant par la Grèce, la Hongrie et la Macédoine, « Dieu nous donne l’occasion de partager ! Alors que ces événements se déroulent devant notre porte, nous ne pouvons pas détourner nos yeux », exprime le responsable d’OM Pays-Bas, qui coordonne le projet d’OM Europe d’aide aux Syriens.

OM Hongrie, OM Macédoine et OM Monténégro ont immédiatement répondu présents face à la crise actuelle. Un programme de développement appelé « Safe Passage » (passage en sécurité) vise à répondre aux besoins des réfugiés aux frontières : informations, eau, nourriture, produits de première nécessité…

D’autres équipes d’OM au Proche-Orient continuent à apporter leur soutien financier et humain aux églises impliquées dans cette crise qui dure depuis quatre ans.

Dans les pays frontaliers à la Syrie, OM est impliqué directement dans les camps de réfugiés : aide concrète, projets financiers, éducation.

En Syrie, OM continue également de travailler avec des partenaires locaux.

OM cherche à s’impliquer de manière individuelle et collective auprès de ces réfugiés migrant partout dans le monde. Même si les besoins en termes d’abri, de nourriture, et de couvertures sont primordiaux, cette période de crise offre également des occasions pour partager la Bonne Nouvelle de l’amour de Dieu.

« Tout comme nous, ces personnes réfugiées sont créés à l’image de Dieu. En tant que chrétiens, nous avons à la fois l’obligation morale et spirituelle de les aider. Leurs problèmes sont nos problèmes. Je vous exhorte à prier pour eux et à agir avec courage et générosité afin d’aider ces gens à s’intégrer dans leur nouvel environnement », a déclaré le directeur international d’OM, LawrenceTong.

Pour contribuer par une aide financière à ces ministères auprès des réfugiés, il est possible de faire un don en cliquant ici.

A bord d’OM airlines

Avec l’expérience 4D, OM France était plus que présent à MAD in France, du 30 décembre au 1er janvier 2015.

 

Au travers de cette expérience, mise en place et animée par plus de 50 bénévoles, nous avons pu échanger avec presque 1100 jeunes et moins jeunes sur la manière d’agir dans ce monde,  Lire la suite