Des cadeaux de Noël dans la rue

André* et son épouse, accompagnés d’une vingtaine de frères et sœurs des églises de la ville, sont sortis dans la rue les soirs du 21 et 22 décembre, pour distribuer des cadeaux de Noël aux femmes victimes de la traite humaine. Plusieurs églises avaient participé à la confection des paquets cadeaux, dans lesquels se trouvait un DVD du film Marie de Magdala (la vie de Jésus avec le regard d’une femme).

Une bénévole rapporte : « J’ai été touchée par la jeunesse de ces filles et leur grande vulnérabilité liée à l’isolement et aux conditions météorologiques. Je suis mère de deux filles de 22 ans et 18 ans. En pensant à elles, j’ai ressenti une profonde révolte. En ouvrant leurs cadeaux, j’ai vu les regards de ces filles s’illuminer comme ceux des enfants. Le paradoxe entre le travail qu’elles font malgré elles et les petites filles qu’elles sont restées à l’intérieur était frappant. Que de souffrances doivent-elles vivre? Et comment les autorités de la ville peuvent-elles accepter ces pratiques, alors qu’elles viennent juste d’inaugurer « le mémorial de l’abolition de l’esclavage »? Il semble bien que le combat ne soit pas encore terminé, car cette forme d’esclavage moderne est non seulement présent mais en plein essor. Cette distribution de cadeaux a offert un moment de douceur à ces jeunes filles. Et même si ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan, c’est toujours un signe d’humanité. Continuons à espérer pour elles un monde meilleur à travers la prière et l’action, comme le verset suivant nous encourage à le faire : « Toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites ». Mt. 25v.40 »
* Nom d’emprunt
Credit: OM International ©2013