Joël, coach à TeenStreet 2017 : « Inébranlable » (unshakeable)

Du 27 juillet au 3 août, Teenstreet a rassemblé environ 4000 participants dont 2100 ados en Allemagne. Joël, 21 ans, a déjà participé au congrès cinq fois : trois fois en tant qu’ado, une fois en tant que bénévole et cette fois-ci en tant que coach.

Comment définirais-tu ton rôle de coach ?

En tant que coach, j’étais responsable d’un groupe de six ados. Mon rôle était de veiller sur eux et de passer du temps de qualité avec eux : diriger les temps d’enseignement et de discussion, apprendre à les connaître, savoir où ils en sont dans leur foi, prier avec eux pour les choses qui les inquiètent, les encourager par la Parole et leur partager ce que Dieu a fait dans ma vie, bref vivre la semaine avec eux comme un grand frère.

Qu’est-ce qui t’a marqué le plus ?
Beaucoup de choses m’ont énormément marqué. Ce qui m’a le plus touché, c’était de voir à quel point les jeunes peuvent souffrir dans ce monde, et voir certains s’engager sincèrement pour Dieu et Lui demander Son secours. Le thème de cette année était « inébranlable ». Oui, Dieu est inébranlable ! TeenStreet nous a encouragés à développer une foi inébranlable, à compter totalement sur Dieu malgré les épreuves. Je me suis également rendu compte que mes expériences pouvaient vraiment aider les jeunes dans leur marche avec le Seigneur.

Encouragerais-tu quelqu’un à devenir coach ? Et quels conseils lui donnerais-tu ?
Un grand OUI ! Le coach doit avoir un cœur disposé au service de Dieu et des jeunes. C’est un grand privilège de pouvoir servir le Seigneur et de vivre cette expérience extraordinaire en essayant d’être un bon modèle pour certains.

Nous avons besoin de coachs pour TeenStreet 2018. Si vous êtes intéressé, contactez-nous à teenstreet.fr@om.org