Le Logos Hope a fêté ses cinq ans

Grâce à la fidélité de Dieu, le 19 février 2014, le Logos Hope a fêté ses cinq ans, dans le cadre du ministère d’OM Ships International. Il se trouve alors à Bangkok (Thaïlande).

Une bonne navigation est essentielle à tout bateau. Mais c’est surtout la grâce et la protection de Dieu qui ont aidé le Logos Hope, navire de haute mer de 12.500 tonnes, avec ses 400 bénévoles, à garder le cap au cours des cinq dernières années. Depuis son départ de Koege (Danemark), le 19 février 2009, plus de 3,5 millions de visiteurs sont montés à bord, et des centaines de milliers d’autres ont bénéficié de l’aide des membres d’équipage à terre.

« Nous nous réjouissons des soins constants de Dieu pour le ministère du bateau ! », déclare le directeur d’OM Ships International, Peter Nicoll. « Nous sommes émus par sa fidélité tout au long de l’histoire de notre organisation, depuis plus de 40 ans. C’est un privilège pour nous de participer à ce grand projet – la transformation de tant de vies -, aux côtés d’un si grand nombre de partenaires du monde entier ».

Ayant navigué l’équivalent de 2,7 tours du monde depuis 2009, le Logos Hope a fait 87 escales dans 48 pays et territoires différents. Depuis l’Europe du Nord, le Logos Hope a visité les ports des Caraïbes, d’Afrique du Nord et de l’Ouest, le Proche-Orient, la péninsule arabique, l’Asie du Sud et l’Extrême-Orient.

Dieu a pourvu bien au-delà des réalités concrètes des besoins financiers ou en personnel. En 2011, le Logos Hope a pu visiter les ports de Libye et d’Egypte, quelques semaines avant que les effets du printemps arabe ne se ressentent. De plus, la visite du bateau dans plusieurs ports de la péninsule arabique à la fin de l’année 2013 a été une occasion extraordinaire d’apporter connaissance, aide et espoir à une région qui vit actuellement de grands changements.

En janvier 2014, lors de la première visite à Trincomalee (Sri Lanka), l’intérêt pour la plus grande librairie flottante du monde était flagrant, avec 73’783 visiteurs en seulement cinq jours. Un nouveau record a été enregistré, avec 18’634 visiteurs en une seule journée. Pour ces habitants, qui ont tant souffert de la guerre civile, et du tsunami de 2004, la visite du bateau était un souffle d’espoir et de liberté.

Mais tous ces projets visant à transformer des vies n’auraient pas été réalisables, sans la persévérance dans la difficulté, et sans la grâce de Dieu. Le lancement du bateau il y a cinq ans est le résultat d’une entreprise colossale : acheter et rénover un ferry âgé de 35 ans, et le transformer en un porteur de connaissance, d’aide et d’espoir aux peuples du monde entier. Le projet du Logos Hope est jusqu’à présent le plus grand projet d’OM, d’un point de vue financier et de son champ d’action. L’équipe chargée du projet a clairement vu la main de Dieu agir pour la réalisation de la vision suivante : sur un million de personnes, toucher chacune d’entre elles (en référence au million de visiteurs à bord par an en moyenne, constatée durant les 43 dernières années).

« En tant que directeur du projet Logos Hope, j’ai vu Dieu à l’œuvre de multiples manières. C’est seulement grâce à Son aide, et à la participation de milliers de bénévoles et de partenaires, que le Logos Hope a pu être utilisé dans le ministère d’OM Ships International », rapporte l’actuel directeur général Lloyd Nicolas. « Depuis le début, nous avons été chaque jour spectateurs de la grâce de Dieu. Il n’y a jamais eu autant d’ouvertures pour le ministère du bateau qu’actuellement. Mais malgré tout, le recrutement du personnel, et en particulier d’un équipage maritime qualifié, reste un défi permanent. Le prix du carburant, les réglementations maritimes, les changements sociaux et les moyens limités, sont des réalités auxquelles il faut faire face également. Néanmoins, nous gardons à l’esprit que le Seigneur est fidèle, et nous continuons à espérer en Lui ».

Cet anniversaire est l’occasion de porter notre regard sur ces cinq dernières années, et de remercier Dieu pour tout ce qu’Il a fait, et va encore faire dans l’avenir. Vers la fin de 2014, le projet « Nouvelle impulsion pour le Logos Hope (1) » se concrétisera, et les travaux commenceront : le remplacement de deux générateurs et du tableau électrique principal du bateau, ainsi que l’installation d’un système de récupération de chaleur. Le bateau va ainsi réaliser des économies d’énergie importantes et bénéficiera d’un nouvel élan pour les années à venir. Avec des réponses extraordinaires venues du monde entier, une grande part du soutien financier a déjà été trouvée.

Les deux nouveaux générateurs attendent d’être expédiés. Nous recherchons le chantier naval le plus approprié, pour que le travail soit effectué, et aussi pour que le ministère de l’équipage à terre continue pendant ce temps. A la fin des travaux, le bateau reprendra la mer, pour apporter l’espérance, en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes, selon ce qui est déjà planifié pour les années à venir.

L’impact de ce ministère dans le monde est possible grâce à la générosité d’individus, d’églises et de divers autres groupes. Voici un exemple d’encouragement reçu en ce début d’année : un donateur généreux s’est engagé à offrir, pour chaque don reçu, la même somme, doublant ainsi son montant (jusqu’à  $ 750,000  (547.725  €)). Vous pouvez vous aussi investir dans ce ministère qui transforme les vies, en faisant un don en ligne à www.omships.org/donate, ou en passant par OM en France (chèques libellés à « OM Espoir » avec la mention « Logos Hope matching Fund »).

1. Le « Power Up Project » a été mis en place en 2012. Il vise à récolter des fonds particuliers pour de grands travaux à effectuer sur le bateau.

Credit: OM International ©2014