Le salut appartient au Seigneur

Quelle période chargée pour July, qui a participé à deux missions à court terme ! Tout d’abord, pendant neuf jours et avec onze autres personnes, elle a aidé une petite Église de Châteaudun (Eure-et-Loire). Un club d’enfants a été organisé, des centaines d’invitations pour une soirée internationale ont été distribuées, ainsi que des Bibles, des Évangiles, des livres pour enfants et des DVD racontant la vie de Jésus. Un participant raconte : « Le premier jour, j’ai donné un prospectus à un homme. Il m’a demandé s’il me devait quelque chose. Quand je lui ai répondu que « non », il nous a alors invités dans un café, mon ami et moi. Nous avons discuté à propos de la foi chrétienne et lui avons donné matière à réfléchir. Mais il doutait de la véracité de la Bible. Nous confions cet homme à Dieu, sachant que le salut appartient au Seigneur.

Une semaine plus tard, avec une équipe de plus de quarante personnes, July partait à Clermont-Ferrand, pour se mettre au service de six Églises de la région. Au programme : clubs d’enfants, soirées internationales, différentes actions dans la rue. Suite à cette semaine, de nombreuses personnes ont commencé à venir à l’église. Un participant raconte comment il a vu le Seigneur à l’œuvre : « Le deuxième jour, lors du club d’enfants, les marionnettes venaient d’expliquer comment Jésus a donné sa vie pour nos péchés. Par des jeux et des chansons, nous étions en train de mémoriser 1 Jean 3v.16 « Nous avons connu l’amour, en ce qu’Il a donné sa vie pour nous. » Nous l’avons chanté, puis murmuré, puis crié… tout à coup une maman a crié : « Aïcha !! » Aïcha est partie. Elle est revenue quelques minutes plus tard en courant, m’a rendu son inscription et m’a dit : « Je dois partir. » Consciente de la lutte spirituelle qui se jouait, j’ai répondu : « Ok, à bientôt. » Mais les autres enfants m’ont corrigée : « Non, elle ne reviendra pas ». Comment leur expliquer que Dieu peut tout ? Ensuite, avec les autres membres de l’équipe, nous avons prié à ce sujet. Le dernier jour, Aïcha manquait encore. Tout à coup, elle est apparue et elle a participé au club avec beaucoup d’attention. Nous ne savons pas ce qui s’est passé dans sa famille, ni comment elle a pu revenir. Mais je sais une chose : la prière est puissante et efficace!
Credit: OM International ©2012