Réponse d’OM face à la crise des réfugiés

En Hongrie, un équipier offre un café à un jeune réfugié. Crédit : Jill Hitchcock

Face aux milliers de réfugiés qui arrivent en Europe en passant par la Grèce, la Hongrie et la Macédoine, « Dieu nous donne l’occasion de partager ! Alors que ces événements se déroulent devant notre porte, nous ne pouvons pas détourner nos yeux », exprime le responsable d’OM Pays-Bas, qui coordonne le projet d’OM Europe d’aide aux Syriens.

OM Hongrie, OM Macédoine et OM Monténégro ont immédiatement répondu présents face à la crise actuelle. Un programme de développement appelé « Safe Passage » (passage en sécurité) vise à répondre aux besoins des réfugiés aux frontières : informations, eau, nourriture, produits de première nécessité…

D’autres équipes d’OM au Proche-Orient continuent à apporter leur soutien financier et humain aux églises impliquées dans cette crise qui dure depuis quatre ans.

Dans les pays frontaliers à la Syrie, OM est impliqué directement dans les camps de réfugiés : aide concrète, projets financiers, éducation.

En Syrie, OM continue également de travailler avec des partenaires locaux.

OM cherche à s’impliquer de manière individuelle et collective auprès de ces réfugiés migrant partout dans le monde. Même si les besoins en termes d’abri, de nourriture, et de couvertures sont primordiaux, cette période de crise offre également des occasions pour partager la Bonne Nouvelle de l’amour de Dieu.

« Tout comme nous, ces personnes réfugiées sont créés à l’image de Dieu. En tant que chrétiens, nous avons à la fois l’obligation morale et spirituelle de les aider. Leurs problèmes sont nos problèmes. Je vous exhorte à prier pour eux et à agir avec courage et générosité afin d’aider ces gens à s’intégrer dans leur nouvel environnement », a déclaré le directeur international d’OM, LawrenceTong.

Pour contribuer par une aide financière à ces ministères auprès des réfugiés, il est possible de faire un don en cliquant ici.