Un appel unique

Abigail (USA) a passé trois mois avec OM à Paris. Le Seigneur a attiré son attention sur un aspect particulier de l’engagement missionnaire.

Selon l’appel du Nouveau Testament à construire l’Église universelle, chaque été les étudiants de mon université américaine peuvent participer au « Projet des Actes » : un stage de formation dans un contexte missionnaire. C’est dans ce cadre que j’ai rejoint OM France, de mai à juillet 2014. J’ai étudié le français plusieurs années et j’avais depuis longtemps envie de me rendre en France. En m’informant sur les destinations proposées pour ce stage, j’ai découvert qu’OM France avait besoin d’aide au niveau de la communication, mon domaine d’étude. J’ai donc posé ma candidature, qui a été acceptée, et je me suis rapidement retrouvée dans l’avion pour un long vol vers Paris.

Avant le départ, chaque stagiaire a choisi un passage de la Bible à méditer pendant son séjour à l’étranger. J’ai choisi un verset qui m’avait accompagnée pendant le processus d’inscription : « Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée ». (Eph. 4.1)

Arrivée au sein d’OM France en tant que « stagiaire en communication », j’ai passé les six premières semaines à faire des activités variées, mais sans lien particulier avec la communication. J’enregistrais les inscriptions au congrès TeenStreet, j’aidais dans le domaine des finances, je m’occupais des enfants. Il m’arrivait aussi de passer l’aspirateur dans le bureau, de passer une couche de peinture pour l’entretien des locaux ou de faire la mise sous pli. Ce n’est que lors du dernier mois que j’ai pu prendre des photos lors des semaines d’évangélisation, élaborer des rapports d’activités créatifs, et écrire des articles.

Pendant les premières semaines, j’étais souvent frustrée de voir que mon travail n’était pas exactement celui que j’avais imaginé. Mais je sentais régulièrement le Seigneur attirer mon attention sur les paroles du verset que j’avais choisi : marcher d’une manière digne de la vocation qui m’avait été adressée, ce qui signifiait pour moi accomplir les tâches qui m’étaient confiées avec joie.

Après toutes ces heures passées au bureau et trois semaines d’évangélisation à travers la France, je peux dire que Dieu m’a rappelé combien il m’a créée unique, et combien il a rendu mon été avec OM unique lui aussi.

Credit: OM International ©2014