Un regard en arrière

Peter, l’un des dix Français a bord du Logos Hope raconte : Le Logos Hope a passé cinq mois à Singapour, pour un projet technique, le  « Power Up » !

Pendant les travaux, la majeure partie de l’équipage a été dispersée en équipes à travers le monde, pour partager la Bonne Nouvelle aux côtés de missionnaires locaux.

 

J’ai moi-même pu rejoindre une équipe de dix personnes, au Cambodge, pendant deux mois.

Notre principal objectif était de construire une église dans un village au nord de la capitale. Sous la chaleur torride du Cambodge et malgré notre manque d’expérience pour ce genre de travaux très pratiques et techniques, nous avons, par la grâce de Dieu, pu finir le travail en moins de huit semaines. Les chrétiens du village étaient très reconnaissants.
Pendant mon séjour là-bas je me suis rendu compte que ce pays était réellement malade. Il y avait tant d’inégalité, de souffrance, d’hypocrisie, d’égoïsme, et si peu de bergers pour guider le peu de brebis dans ce pays. Mes yeux se sont ouverts sur le travail qu’il reste encore à faire. Si Dieu le désire, c’est avec joie que j’y retournerais ! Même si c’est un véritable défi.

Cela fait maintenant plus de deux ans que je suis à bord. Quand je regarde en arrière, je suis émerveillé par tout ce que j’ai appris. A travers cette aventure ma vie a été complètement changée. En quittant la France j’étais un jeune un peu naïf qui sortait du lycée. Après ces deux années passées sur le bateau, je constate que ma relation, ma vision et mon amour pour Dieu étaient bien petits. J’ai été marqué par mes rencontres avec tant de chrétiens venant des quatre coins du monde pour servir Dieu et aussi par les miracles que Dieu accomplit dans des pays où la souffrance est une réalité tellement pesante. Pouvoir creuser en profondeur dans sa Parole, aider des gens en difficultés, et parler avec des jeunes en recherche, c’est ce qui a donné du goût à mon aventure.

Je suis tellement encouragé par le nombre de Français qui rejoignent le bateau ! Cette année nous avons battu un record : dix Français ! C’est mon rêve de voir ce nombre continuer à croître, en priant qu’à leur retour en France, leur joie, leur amour et leur zèle pour le Seigneur soit contagieux.

Peter